Médicaments, l’invisible pollution de l’eau

Rassurants… mais pas tant que ça. Réunis la semaine dernière à Paris pour la première
conférence internationale sur les résidus de médicaments dans l’environnement, quelque 250
chercheurs ont fait le point sur l’état de la recherche en la matière.
Antidépresseurs, antibiotiques, anti-inflammatoires, anticancéreux, produits de contrastes
utilisés dans l’imagerie médicale… Depuis 1976 et la première mise en évidence de résidus
médicamenteux à la sortie d’une station d’épuration de Kansas City (États-Unis), les
connaissances avancent sur ces agents chimiques indésirables retrouvés dans l’environnement
à dose infinitésimale. Mais elles restent trop parcellaires.
Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, a profité de la tribune de la conférence pour
annoncer le lancement d’un «plan micropolluants » 2016-2021. Objectif : protéger les eaux
souterraines et de surface en réduisant les émissions à la source, et aider la recherche à mieux
connaître et estimer les dangers que représentent les PCB, résidus médicamenteux et autres
micropolluants.
Un bilan dressé en 2014…

Plus d'informations

Pour plus d'informations à ce sujet, consultez le fichier PDF.



Livraison

Livraison à domicile par La Poste Colissimo
Frais offert dès 150 euros d’achat *

Paiement sécurisé

Par Carte Bancaire, ou via Paypal
Visa Mastercard American Express CB

Une question ?

Contactez nous au 06 45 02 71 20
Ou directement via notre formulaire

* Pour toute livraison en France métropolitaine suivant le poids et le quantitatif.